LOPA

La méthode LOPA a été développée à la fin des années 1990 par le CCPS (Center for Chemical Process Safety) et signifie « Layer of Protection Analysis », ou bien Analyse des niveaux de protection. C’est donc une méthode centrée sur l’analyse des mesures de sécurité process présente sur une installation.

C’est une méthode semi quantitative, entre une revue HAZOP et une approche purement quantitative (QRA par exemple). Elle a pour but :

  • D’identifier les couches de protection indépendantes (IPL : « Independant Protection Layer »), notion à rapprocher de la notion d’EIPS ou de MMR
  • De déterminer le niveau de risque résiduel global, en intégrant les différentes couches de protection
  • D’évaluer la nécessité de réduire le risque résiduel en rajoutant une couche de protection réalisée par un Système Instrumenté de Sécurité (SIS) répondant à une fonction de sécurité instrumentée (SIF)
  • De sélectionner le SIL (Safety Integrity Level) des systèmes instrumentés de sécurité

Elle a pour avantage d’être rationnelle et objective, permettant de concentrer l’effort sur les barrières de sécurité instrumentées les plus critiques.