Réduction d’oxygène

Pour éviter un incendie, il existe un moyen simple : abaisser le taux d’oxygène dans l’air jusqu’au niveau où la combustion de vapeurs et/ou de matériaux devient impossible du fait du manque d’oxygène. Le taux normal de l’oxygène dans l’air au niveau de la mer est de l’ordre de 21%. Si l’on abaisse le taux (entre 17 et 15%), la combustion n’est plus possible. L’avantage, c’est qu’un tel taux d’oxygène n’est pas incompatible avec une activité humaine, même si des précautions doivent être prises. Les contraintes sont comparables avec celles d’une activité en altitude.

L’abaissement du taux d’oxygène se fait par une injection d’azote contrôlée. Ces systèmes sont adaptés à des activités qui présentent des caractéristiques spécifiques : peu de ventilation, peu de présence humaine et des caractéristiques constructives particulières. Parmi ces activités, on peut citer : les datacenters, les entrepôts frigorifiques, les stockages de batteries Li‐ion, les stockages de cellulose, les archives, les réserves des musées …

Nos spécialistes peuvent vous conseiller pour savoir si cette solution est adaptée à votre problématique.